Anciennes carrières

Les anciennes carrières historiques souterraines ou à ciel ouvert qui ont été exploitées pour certaines depuis le moyen-âge ou sous la Renaissance constituent des zones à risque pour les biens et les personnes en raison des affaissements et fontis (effondrement des sols au droit d’une cavité souterraine) qu’elles peuvent engendrer. Contrairement aux carrières réglementées par le droit moderne, elles ne relèvent pas de la législation sur les installations pour la protection de l’environnement mais de la politique de prévention des risques naturels et doivent à ce titre être prises en compte dans les documents d’urbanisme.

Partager la page