Les travaux du comité francilien de l’économie circulaire

L’économie circulaire suppose une transformation de notre système en profondeur : il s’agit de produire des biens et des services de manière durable, en limitant la consommation et les gaspillages de ressources. Ce modèle, inspiré du fonctionnement cyclique des écosystèmes naturels, amène en conséquence à repenser les modes de production et de consommation, en opposition avec le modèle de l’économie linéaire qui consiste à extraire, fabriquer, consommer puis jeter. Il s’appuie en particulier sur la préservation et la valorisation des ressources.

Le modèle linéaire se heurte en effet à l’épuisement des ressources de la planète et à l’injonction de moindre impact environnemental pour lutter contre le dérèglement climatique et la dégradation de la qualité des milieux terrestres et aquatiques. Il faut en conséquence progresser vers une économie sobre dans sa consommation de matière, vers une économie où les produits ont une durée de vie plus longue, où le service et la performance d’usage sont privilégiés à l’acquisition de biens et d’équipements, et dans laquelle les gaspillages sont limités et où le ré-emploi, la réutilisation et le recyclage sont facilités.

En France, le concept d’économie circulaire apparaît officiellement dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte du 18 août 2015, qui a reconnu la transition vers une économie circulaire comme un objectif national et comme l’un des piliers du développement durable.
En avril 2018, le Gouvernement a adopté 50 mesures dans le cadre de la Feuille de route pour une économie circulaire (https://www.ecologie.gouv.fr/feuille-route-economie-circulaire-frec), afin de décliner sur les territoires des actions opérationnelles relevant de ce modèle.

Cette feuille de route a par la suite été renforcée par la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC), promulguée le 10 février 2020. (https://www.ecologie.gouv.fr/loi-anti-gaspillage-economie-circulaire-0). La loi Climat et Résilience, basée sur les réflexions de la Convention citoyenne et promulguée le 24 août 2021 a vu plusieurs de ses articles venir compléter la loi AGEC.

La DRIEAT promeut l’économie circulaire dans plusieurs de ses actions. Elle soutient en particulier le comité francilien de l’économie circulaire, groupe de réflexion, de collaboration et d’action pour promouvoir l’économie circulaire en Île-de-France.

Partager la page

S'abonner