Proposition de stage de 6 mois - Concours de nudges – numérique responsable de l’État et projet pédagogique interacadémique sur la biodiversité

I. Organisme d’accueil

La DRIEAT est un service déconcentré du ministère de la Transition écologique et du ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales en Île-de-France.
Elle met en œuvre les politiques de l’État en matière de transports, de planification et d’aménagement durable, d’environnement, d’énergie, d’urbanisme sous l’autorité du préfet d’Île-de-France, préfet de Paris, du préfet de Police et des préfets de département.
Au sein de la DRIEAT, le département Développement Durable repère, accompagne et promeut les pratiques innovantes et vertueuses en faveur de la transition écologique. Il porte des projets et des groupes de travail sur des enjeux sociétaux variés tels que l’éducation à l’environnement et au développement durable, la participation citoyenne ou encore l’économie circulaire.

II. Contexte du stage

1) Organisation d’un concours de nudges sur la thématique du numérique responsable des agents de l’État

A l’image des évolutions sociales et technologiques de notre société, les pratiques numériques des agents de l’État dans leur quotidien professionnel ont un poids environnemental et économique croissant. Le numérique responsable vise notamment à encourager les pratiques plus sobres des outils numériques mis à disposition des agents de l’État, afin d’en limiter l’empreinte environnementale (ne pas conserver les fichiers volumineux dans sa boite de messagerie, rationaliser le stockage de données ou l’envoi de courriels pour limiter les besoins en serveurs, etc.).
Si des évolutions d’outils et des campagnes de communication sont régulièrement organisées pour faire changer les comportements, les habitudes restent difficiles à faire évoluer.

Les sciences comportementales ont pour objet de mieux comprendre ces freins au changement et de définir des leviers d’actions adéquats pour obtenir des modifications de comportements plus conséquentes et plus durables. Au sein des sciences comportementales, l’approche nudges, traduite littéralement comme un « coup de pouce », consiste à faire évoluer certains comportements individuels et sociaux de manière non prescriptive à partir de suggestions indirectes. Il s’agit d’encourager les individus à adopter un nouveau comportement considéré comme bénéfique pour l’individu lui-même et/ou pour la collectivité 1.

La DRIEAT organise à partir de la rentrée prochaine un concours de nudges auprès de deux classes de master 2 d’université parisienne (47 élèves en tout).

Ces étudiants auront au préalable été formés aux enjeux du numérique responsable dans les services de l’État et aux principes des sciences comportementales.
Ils seront mis en relation avec des agents de l’État volontaires, qui seront leurs « usagers », et qui les aideront à mieux comprendre le besoin. Les étudiants seront chargés de proposer des nudges destinés à encourager la sobriété numérique des agents de l’État dans leur quotidien professionnel.

Les nudges produits par les étudiants seront sélectionnés par un jury en fin de projet (février 2023) et les meilleurs seront testés puis déployés au sein d’administrations publiques volontaires si ceux-ci font leur preuve par la suite. Le projet complet s’étend sur plus de deux années, à partir de son lancement à la rentrée scolaire 2022-2023.

L’objectif du projet est triple :

  • faire évoluer les pratiques numériques des agents administratifs vers davantage de durabilité,
  • sensibiliser et former les étudiants et agents administratifs aux enjeux du numérique responsable et aux sciences comportementales,
  • co-construire les nudges entre agents et étudiants afin d’être le plus en adéquation possible avec les réalités du terrain, favoriser la transversalité disciplinaire et professionnelle, et ouvrir le monde de l’administration aux étudiants.

2) Poursuite du projet interacadémique francilien On s’active pour la biodiv

Depuis six ans, les trois académies franciliennes et la DRIEAT mènent chaque année un projet pédagogique innovant sur une thématique du développement durable avec une vingtaine de classes de collège et de lycée et leurs équipes pédagogiques.
La thématique pour les années scolaires 2021-2022 et 2022-2023 est celle de la biodiversité. Ce projet est mené en partenariat avec les équipes du Muséum national d’histoires naturelles et de l’Agence régionale de la biodiversité.

Les équipes pédagogiques sont formées à la connaissance, l’observation et la préservation de la biodiversité, ainsi qu’à la conduite de projet, au cours de trois journées de formation par année scolaire. Ils mènent par la suite des projets pédagogiques avec leurs élèves, lesquels sont invités à être acteurs d’une journée de restitution en fin d’année scolaire.
Après une première année sur le projet dédié aux protocoles d’observation et aux aménagements de préservation de la biodiversité, l’année 2 présentera les liens entre santé et environnement ainsi que les politiques publiques de préservation de la biodiversité. Les autres actions seront bien sûr continuées par les nouveaux élèves entrant dans le projet cette année.

III. Missions du stagiaire

1) Concours de nudges

Le/la stagiaire aura notamment pour missions de participer à :

  • l’organisation des réunions du comité de pilotage du projet et la coordination des différents acteurs du projet,
  • l’identification de prestataires qui seront mobilisés pour les formations des élèves et des agents de l’État volontaires,
  • l’accompagnement des équipes étudiantes et le lien avec leurs responsables pédagogiques,
  • la communication autour du projet,
  • la logistique des webinaires, des journées de formation et de restitution des projets.

2) Projet pédagogique On s’active pour la biodiversité

Le/la stagiaire aura notamment pour missions de participer à :

  • la préparation et la tenue des comités de pilotage,
  • la préparation et le déroulé des journées de formation des équipes pédagogiques,
  • les réflexions sur l’événement de fin d’année scolaire rassemblant les élèves en clôture du projet.

3) Divers

Le/la stagiaire sera amené(e) à participer à la vie du département, notamment aux événements organisés par l’équipe, à partager son travail et à se nourrir de l’expertise et de la connaissance du territoire des membres de l’équipe pour la conduite de son stage.

IV. Compétences, appétences, profil recherché

Compétences :

  • bonnes compétences organisationnelles
  • gestion de projet
  • bonne maîtrise des outils de bureautique
  • bonnes compétences en communication
  • aptitude à travailler en interdisciplinarité académique et professionnelle

Intérêt pour :

  • les sciences comportementales
  • les enjeux de transition écologique, dont le numérique responsable
  • l’administration publique

Niveau
Master 1 ou 2

V. Conditions pratiques

Durée de 6 mois, dès que possible à partir de septembre 2022.

Le Département Développement Durable de la DRIEAT se situe au 12, cours Lumière à Vincennes (proche métro 1 – Bérault, et RER A – Vincennes, plusieurs stations vélib, parking vélo sécurité).
Un bureau (éventuellement partagé) sera mis à disposition du/de la stagiaire avec du matériel informatique.
Le/la stagiaire sera intégré(e) au sein de l’équipe du département développement durable du Service Connaissance et Développement Durable (SCDD)

Contacts

Alice METAYER-MATHIEU, cheffe du Département développement durable : alice.metayer-mathieu@developpement-durable.gouv.fr
Jean-Baptiste TROCMÉ : jean-baptiste.trocme @developpement-durable.gouv.fr

Notes et références

1CHAMMAT ROHAUT Mariam, GIRAUD Stephen, 2019, « L’éthique du nudge : pour un usage responsable d’une approche comportementale au service des politiques publiques. », Intellectica, Revue de l’Association pour la Recherche Cognitive, n°70, vol. 1. Éthique et Sciences Cognitives, pp. 83-96

Partager la page

S'abonner

Sur le même sujet