Concours de nudges sur la sobriété numérique : ça démarre !

Le 16 novembre, la DRIEAT a organisé la première rencontre entre agents de l’État volontaires et étudiants dans le cadre du projet de concours de nudges « Coup de pouce pour la sobriété numérique ». Le but ? Promouvoir auprès des agents de l’État la sobriété numérique dans leur quotidien professionnel.

Deux classes de master 2 (Paris 1 et AgroParisTech) et cinq agents volontaires de l’État, dont 3 de la DRIEAT, se sont retrouvés pour une matinée de travail.

Cette rencontre a permis aux agents d’échanger avec les étudiants sur leurs pratiques numériques et leurs façons de travailler. En effet, l’objectif du projet est de permettre aux étudiants d’imaginer un nudge, incitant à des comportements plus vertueux. Les différents projets de nudges seront ensuite présentés le 10 février 2023 dans le cadre d’un concours au cours duquel le jury sélectionnera un ou plusieurs nudges prometteurs.

Ateliers avec les étudiants | DRIEAT

Les sciences comportementales pour mieux avancer

Durant la matinée, les étudiants ont été formés sur les méthodes de l’entretien en sciences comportementales. Ils se sont ensuite regroupés par équipe afin de réfléchir aux questions qu’ils seraient amenés à poser aux agents. En parallèle, les agents de l’État ont été initiés aux sciences comportementales par la Direction Interministérielle de la Transformation Publique (DITP) et ont pu découvrir plus en détail le projet "Coup de pouce".

Les étudiants et les agents se sont ensuite retrouvés en fin de matinée afin d’échanger sur leurs pratiques et leur rapport au numérique au travail. Chaque équipe d’étudiants a donc accueilli à plusieurs reprises un ou deux agents pour un entretien d’une vingtaine de minutes chacun.

Ces différents partages et retour d’expériences ont permis aux étudiants d’identifier les problèmes liés au numérique et de les confronter à la réalité du terrain.

Un nudge c’est quoi ?

Sous cet anglicisme quelque peu déroutant, se dessine une idée simple : inciter à changer nos comportements du quotidien grâce à l’aide d’un outil prenant la forme d’une suggestion discrète. Il s’agit d’encourager les individus à adopter un nouveau comportement considéré comme bénéfique pour l’individu lui-même et/ou pour la collectivité. 1

Quand ce concept est appliqué au développement durable, il vise à suggérer l’adoption de comportements plus vertueux en matière, par exemple, de sobriété énergétique ou d’action contre le gaspillage alimentaire.

Quelle est la suite ?

Les étudiants doivent déterminer leur sujet avant la fin du mois de novembre.

Ils pourront bénéficier d’un accompagnement individualisé des agents de l’État engagés dans le projet, et auront notamment de l’occasion de découvrir les conditions d’utilisation du numérique in-situ.

Le projet vous intéresse, ou vous avez des questions

Un webinaire de l’ETAP sur la sobriété numérique est disponible ici.

Le projet "coup de pouce pour la sobriété numérique"est co-porté par la DRIEAT et plusieurs services de l’État :

  • la préfecture de la région d’Île-de-France (Fabrique RH et mission transition écologique et développement durable),
  • la Direction Interministérielle de la Transformation Publique (DITP) et la direction interministérielle du numérique,
  • mission interministérielle numérique écoresponsable (DINUM - MINUMECO).
Notes et références

1CHAMMAT ROHAUT Mariam, GIRAUD Stephen, 2019, « L’éthique du nudge : pour un usage responsable d’une approche comportementale au service des politiques publiques. », Intellectica, Revue de l’Association pour la Recherche Cognitive, n°70, vol. 1. Éthique et Sciences Cognitives, pp. 83-96

Partager la page

S'abonner

Sur le même sujet