France Chaleur Urbaine : raccorder sa copropriété à un réseau de chaleur

En Île-de-France, le nombre de logements chauffés grâce aux réseaux de chaleur alimentés par des énergies renouvelables pourrait être multiplié par deux.
Pour faciliter cette transition, la DRIEAT a crée France Chaleur Urbaine, une plateforme en ligne pour aider les copropriétés à se raccorder à ces réseaux.
Conçue en Ile-de-France tout d’abord, elle et désormais active sur toute la France.

Baisser sa facture énergétique grâce aux réseaux de chaleur

Savoir si vous pouvez raccorder votre copropriété à un réseau de chaleur et ainsi vous chauffer et avoir de l’eau chaude en émettant moins de CO2 : c’est possible avec la plateforme France Chaleur Urbaine.
En un clic, à partir de l’adresse de votre copropriété, vous saurez si un réseau de chaleur passe près de chez vous, et vous pourrez nous contacter pour connaître les possibilités de raccordement, savoir quelles sont les démarches à effectuer, être mis en relation avec l’exploitant du réseau ou échanger avec d’autres copropriétés déjà raccordées. Un service en ligne, pratique et complet, pour ne pas passer à côté d’une opportunité de réduire ses émissions et sa facture.

Chauffage et production d’eau chaude sanitaire dans les bâtiments.

= Presque la moitié des consommations d’énergie

France Chaleur Urbaine devrait permettre d’initier le raccordement aux réseaux de chaleur franciliens de 420 équivalent-logements supplémentaires.

Doubler les logements raccordés aux réseaux de chaleur

Plus d’un million de logements chauffés par les réseaux de chaleur en Ile-de-France

Un million de logements supplémentaires sont raccordables

Le développement des réseaux de chaleur alimentés par des énergies renouvelables et de récupération constitue donc un levier majeur pour accélérer la transition énergétique francilienne.
Avec des milieux urbains denses et un potentiel exceptionnel pour la chaleur renouvelable (chaleur fatale récupérée des unités d’incinération des ordures ménagères, data centers ou encore eaux usées, géothermie, biomasse), la région présente un contexte particulièrement favorable pour ce type de chauffage.
1,1 million d’équivalent-logements sont déjà raccordés aux réseaux de chaleur franciliens et on estime à 2,5 millions le nombre d’équivalent-logements encore raccordables, dont 1 million sur les réseaux déjà existants.
Malgré cela, les réseaux de chaleur restent méconnus et la multitude d’acteurs, solutions et services rend peu lisible l’offre associée aux réseaux.

France chaleur urbaine : une start-up d’Etat au service de la sobriété énergétique

France Chaleur Urbaine est un service conçu en mode start-up d’État, c’est-à-dire en adoptant une approche d’amélioration continue en fonction des retours des usagers.

Le projet a recueilli le soutien de nombreux partenaires et financeurs (notamment, DINUM, DGEC, ADEME, FNCCR). Il va ainsi pouvoir passer dans une phase de déploiement dans les semaines et mois à venir, avec la mise en ligne d’un site plus robuste, le développement de nouvelles fonctionnalités et l’extension du service à l’échelle nationale. Différents acteurs ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt pour France Chaleur Urbaine à l’image du Syndicat mixte des réseaux d’énergie calorifique (SMIREC) ou encore de certaines ALEC. Le cercle des partenaires est amené à s’élargir et des échanges sont en cours en ce sens, qui visent à associer au projet les acteurs majeurs de la filière ainsi que des ambassadeurs pour s’en faire le relai.

Télécharger la plaquette de communication
Pour tout renseignement, n’hésitez pas à nous contacter

Partager la page

S'abonner

Sur le même sujet